Retour sur image


Nouveau roman sorti en 2022

Hilaire de Fenoil fraichement élu à la présidence de la République française et sa Première ministre souhaitent donner du baume au cœur aux familles dont l’un des leurs a disparu sans qu’aucune piste ait pu apporter de réponse. Lors de ces enquêtes, ils en viennent à soupçonner le dirigeant d’une entreprise familiale, leader sur le marché mondial des produits lactés d’avoir fait disparaitre son jumeau avec lequel il était en conflit depuis l’enfance. Cette enquête va les mener jusqu’en Corée du Nord dont le leader n’est autre que le très décrié Kim Jong-un. Grâce à la mise à disposition d’avancées scientifiques déterminantes, la difficile reconstitution du puzzle de cette incroyable affaire offrira à la France des perspectives fracassantes de retour sur la scène internationale. 

Marc avait donc pris la décision de mettre son frère hors circuit, mais il lui fallait trouver la bonne méthode pour ne pas être mis en cause. Il s’était une nouvelle fois plongé dans ses livres d’histoire pour apprendre si de tels cas de figure avaient été relatés par les historiens. S’il avait pris la décision de le faire éliminer en appliquant une méthode vengeresse, il aurait pu s’inspirer des multiples crimes mythologiques qui émaillaient les bestiaires grec et romain. Mais Marc était un chrétien pratiquant qui voulait éviter d’aller à l’encontre de l’un des dix commandements que Dieu avait fait graver sur des tablettes de pierre par Moïse. Non, il voulait simplement qu’il disparaisse sans laisser de traces, de préférence !


Protégé des regards satellitaires par la queue de l’appareil, Wallis s’était avancée pour accueillir Kim Jong-un. Ce dernier s’était extrait à grand-peine de l’habitacle, gêné par un surpoids manifeste. Même préparée à cette apparition, Wallis avait senti ses jambes flageoler. La poignée de main ferme de cet homme qui était un vrai dieu vivant pour son peuple était une expérience qu’elle n’avait pas encore eu le loisir de connaitre. Kim s’était adressée à elle dans un français impeccable.

— Bienvenue en enfer !

— L’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions ? lui répondit-elle du tac au tac. C’est ce que je suis venue recueillir en venant jusqu’à vous.

— Vous n’avez pas peur d’être déçue ? En Occident, je n’ai pas une cote d’amour très élevée !

— À une exception près, votre ami Marc Mottin. Lui sait que vous savez faire tomber le masque et vous montrer sous un jour beaucoup plus sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.