Bienvenue sur le site Aurore Boréal

Accueil


Aurore Boréal





La quête des portes


Le signe d'Amon

 

 
       
 
Résumé
 
       
         
En 1950, au plus fort de l'apartheid, Isabel Kruger naît dans une famille de la grande bourgeoisie sud africaine. Dès son adolescence, elle s'investit dans l'aide aux plus démunis et le soutien à ceux qui souffrent dans leur chair. C'est le début d'une vocation qui lui fera entreprendre des études de médecine. Au cours de stages en milieu carcéral, elle a la chance de croiser Nelson Mandela. La paix intérieure qui semble l'animer et sa détermination à ramener son pays sur la voie de l'égalité des races la subjuguent et l'interpellent.

Pensant que la jeunesse est une période où les idéaux enflamment les coeurs et les esprits, elle décide de fonder un laboratoire dont l'une des finalités est de ralentir le vieillissement de l'organisme. Celui-ci prend le nom de «  Boréal  ».

Après des années de travail acharné, sa société est devenue une multinationale de la beauté. Malgré cette formidable réussite, un constat la désole : elle n'a toujours rien trouvé qui puisse vraiment changer le sort des millions de personnes qui souffrent de maladie et de vieillissement.

Fatiguée, elle décide de s'accorder une dizaine de jours de vacances dans une station de ski des Alpes Françaises. Une balade en montagne et la rencontre de l'homme de sa vie va changer le cours de son existence. A partir d'une intuition géniale, elle va développer une technologie qui fera faire à la médecine un pas de géant. C'est l'aventure du projet «  Aurore  ».

Cette découverte va également lui permettre de ralentir l'horloge biologique que tout être humain possède au plus profond de son cerveau.

Consciente des bouleversements que cette invention peut induire sur une terre déjà en proie à une relative surpopulation, à la famine et aux luttes d'intérêts pour la domination des plus faibles, Isabel va fonder une sorte de société secrète destinée à la protéger de tout détournement de sa raison d'être. Composé de sages et de personnalités qui se sont illustrés dans la lutte contre les inégalités, cet aréopage va octroyer des «passeports pour la stabilité temporelle » à ceux et à celles qui ont un projet susceptible d'améliorer le sort de l'humanité.

Cette démarche sera encadrée par une charte éthique suffisamment stricte pour éviter les débordements car Isabel ne veut en aucun cas pouvoir être taxée de racisme ou d'eugénisme.

Mais Isabel voit plus loin.

Si, un jour, son invention peut être dévoilée sans risque pour la paix et l'économie de la planète, elle redoute que l'accroissement général de la durée de vie ne surpeuple la Terre de façon dramatique.

Elle échafaude alors un projet insensé : trouver une planète ayant des caractéristiques voisines de celle de la Terre et y installer une première colonie terrestre. Celle-ci servirait de laboratoire à une société empreinte d'harmonie et de conscience cosmique. Elle serait ainsi le premier maillon d'une colonisation pacifique de l'univers.

En 2018, sa démarche semble utopique...et pourtant !

En 1986, Isabel et son mari Gonzague ont eu une fille prénommée Rachel. Après une jeunesse mouvementée, elle a suivi les traces de sa mère en suivant des études de médecine.

A 29 ans, au cours d'un colloque sur le Temps, Rachel a fait la connaissance de Bertrand Ruphy, un physicien français qu'elle épousera quelques mois après.

C'est peut-être grâce à lui que le grand dessein d'Isabel pourra se réaliser !

Plus qu'une intrigue scientifique, c'est une aventure originale où l'amour se mêle à la poésie pour raconter l'histoire d'une famille partageant le même idéal : l'amélioration du sort de l'humanité.